marvin au travail


Date Mon, 28 Oct 2002 18:08:26 +0100 
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net> 
Objet

Hola , todas y todos , juste pour dire a celles et ceux qui savaient que 
je suis bien arrive a BUENOS AIRES , et pour dire a celles et ceux qui ne 
le savaient pas que maintenant elles ils le savent . 
Arrivee a 8h00 mat , c'est vachement mieux pour eviter les plans foireux 
bien que BA ne semble vraiment pas dangereuse. 
Ici nous sommes au debut du printemps avec un climat tres doux mais 
neammoins tres pluvieux , un peu comme un printemps Bordelais ou une 
annee Rennaise... 
J'ai eu le temps de barrouder un peu , pour me rendre compte que y'a l'aire 
d'y'avoir pas mal de trucs tres interressants a faire ici , c 'est pour ca 
que je pense me tirer assez rapide en patagonie , et reserver BA pour la 
fin du perriple , car c'est un coup a squater pdt un moi ici que je sent venir. 
M'enfin bon , pour le momment , ca n'est que d'aprioris que je relate ,
on verra plus tard , qd j'aura teste un bar ds le barrio de la boca , 
ou Maradona a fait ses premiers pas et explois ds le club populario des 
junior de la boca dont il existe una magnifica camiseta.........
A bon entendeur . 
Bon , voila pour aujourd'hui , intronisation lente mais certaine , 
je vais encore partir me balader sous les goutes une heure ou deux, 
boire l'apero , me peter un bon steak argentin ,et basta au pieut , 
car demain j'arpente plus serieux. 
LAMETHABISE 
G.LOUL , A+. 


_______________________________________________

Date Thu, 31 Oct 2002 14:29:55 +0100 
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net> 
Objet partido por el gran sur 

Hola todas y todos , ça y'est , j'ai commence mon perriple vers Hushuaia , 
apres 10 heures de bus et une bonne nuit de sommeil ds une bonne vieille 
taule de banlieu me voila a Bahia Blanca .
Le voyage en argentine n'a absolument rien de complique , en effet les bus 
sont bien rapides avec les routes plus que lineaires , ce qui peut paraitre  
un peu monotone par apport au Nicaragua , Salvador ou autre pays d'Amerique 
centrale , bourres de creux de bosses et avec plein de gents qui deboulent 
ds le bus pour vendre de la bouffe et autre produit locaux:
Ici c'est plutot strait , mais ça ne manque pas de charme qd on aime voir 
rien d'autre que des animaux sauvages pendant dix heures de temps entre 
deux villes , car en effet , traverser la pampa Argentine revient un peu 
a voir defiler un doc animalier de la cinquieme chaine , parfait pour les 
lendemains de berle....En gros c'est surt des milliers de Km une succession 
d'immenses près plein de vaches, et d'etendues de flotte avec des 
poules d'eau ,tout types de canards sauvages , enorme de rapaces piscycoles 
de tout genre et de toutes tailles des rats gondins gros  comme le bus , 
des oies , des aigrettes , des cigognes , des flamment roses , tout ca sur 
ce paysage sans relief et horyson a perte de vue, comparable a un desert 
de verdure , avec tout les 30 Km une maison , cachee derriere une epaisse 
allee d'eucaliptus ,comme pour ne pas gacher le paysage...Je pense que 
beaucoup de personnes trouverait ce spectacle plat et chiant pdt des heures , 
mais! pour ma part , c'etait duu pur Kiff.
Voila pour aujourd'hui , les ami(e)s , moi ça va plutôt pas mal , ce soir 
je part pour la patagonie Trelew pour squater le bord de mer espionner 
les baleines  et les orques si par chance je peu en voir , de toute facon 
j'ai jusqu'a la terre de feu (special dedicace a patt le chat ).
Hasta luego.
PS : j'ai entendu dire qu'un certain Florent Pagny habitait ds l'coin , 
si je le retrouve je l'abat ,promis!!! Il ne va tt de meme pas 
ns echappe tte la vie...

_______________________________________________


Date Sat, 02 Nov 2002 18:12:35 +0100 
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net> 
Objet Impieza la Patagoña 
   
 
    Salut , ben comme prévu , ça avance bien , je suis du coté de Trelew a 
Puerto Madryn exactement.
Evidemment le décore change au fur et a mesure que les heures de bus 
s'accumulent . En effet , je suis parti de Bahia blanca avt-hier vers 20h30 
pour 12 heures de bus de nuit , c'est bien pour les surprises du petit matin 
. Les 3 premières heures de bus ont été plutôt pas male , ds la mesure ou je 
les ai passé en la compagnie d'une très aimable et jolie  argentine du nord 
donc plutot indiennargentobolivobrésilienne , je vous laisse imaginer , m'a 
fallu ds les 28 secondes pour réaliser et tomber amoureux , et mon espagnol 
s'est vu amélioré d'une magnère fulgurante , tant est si bien que maintenant 
avec ma gueule de métèque on me croi bresilien ou chilien qd je parle au 
gents , c'est dire ...
Revenons au voyage , je ne peux que vous dire mon bonheure qui de jour en 
jour , d'heure en heure  s'accroit , une heure avt mon arrivée a p.madryn , 
reveillé en douceur par la lumière d'un ciel orange et bleu ,et ds un 
paysage comparable aux stepes de Mongolie je me remet tranquilo de mes 
courbatures dues à ma position pour dormir , puis j'arrive , 06h00 du mat y 
caille de folie , terminal de bus , pas un chat , trop tôt , j'attend...
Environ 1heure plus tard , le café ouvre , la journée peut commencer , je 
m'enfonce un énorme café et trois croissants , gole un hotel, et vais me 
balader sur la plage déserte et tout et tout ...
Première chose a faire évidemment , toucher l'autre coté de l'atlantique , 
tu m'étonne, mais là ou tu réalise bien que t'es de l'autre coté cést qd à 
moins de 500m du rivage tu te laisse surprendre par deux énormes baleines 
franches qu'on pété le boulard et qui font des bonds de partout pour triper 
a éclabousser l'autre . Perso je suis resté scotché pendt 4heures , je ne 
peu pas dire pourquoi, comment, mais ça m'a parru 5 minutes.
Demain je quiterai cette charmante petite ville portuaire pour déscendre un 
peu plus , a Commodorio Rivadavia puis Puerto-Gallego d'ou je partirai en 
exped pour le  bout du monde ...
Je embrasse bien fort et vous dit a bientôt.

_______________________________________________


Date Tue, 05 Nov 2002 21:56:25 +0100
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net> 
Objet la patagoña me mata , pero la quito mañana


des coquilles s'etant glissees ds la premiere version , j'ai corrige ds celle ci 
 
Salut a vs toutes et tous , ici Geraldo qui vs écris et oui de Río Gallego 
derniere etape avt la TIERRA DE FUEGO de la cambueg de basteís con un enorme 
ENORME barbarouss de hoy.
 
Aujourd'hui , malgré la fatigue et la creve choppée ds les bus (*) 
(en amérique du sud faudrait interdir la clime parceque si par malheur tu 
tombe sur un bus qui l'a, tu t'en apercois rapidement , passé les dix degrés 
de temperature externe on te la colle a fond, et passé en dessous de -60 ds le 
bus ,chauffage a mille pour te montrer que tout ca fonctionne bien , le confort 
quoi, evidemment que j'exagere), (*) j'ai la grosse patate de fou   (oui cette 
phrase un peu longue n'est pas claire avec ses parentheses , mais comme je suis 
content j'ai la pensée d'escalier ou en escalier , alors c'est pour ca que j'ai
mis des :/(*)/ pour mieux vous repérer ds ce fourbi). 
En effet , dimanche donc j'ai quitté les baleines de la petite ville de Puerto 
Madryn pour me rendre a Commodorio Rivadavia qui a l'aventage d'etre une ville
 pas touristique pas belle ou personne s'arrete meme pas pour passer la nuit , 
moi j'ai bien aimé , ca m'a reposé , apres une bonne nuit ds un grd lit une sieste 
sur la plage de galets dégueux de la ville pétrochimique , je me suis retrouvé 
la bougne toute cramée car s'il ne fait pas tres chaud ca n'empeche pas le soleil 
de taper tres fort ou alors ce st les pluies acides , .... arrrrete. 
Dc j'ai bien zonner ds la petite ville craspette (ca m'a rappelé le Guatemala 
c'est dire) , jusqu'a minuit ou je suis parti bien urbain me taper un sandwitch 
jambon fromage bien crade au terminal de bus , un verre d'eau du robinet et 
vamonos... 
Je me suis reveillé ce matin vers 6h30 ds l'etat ou que t'es qd t'as dormi ds 
un bus , mais la steppe infinie le ciel orange et bleu et tout et tout , 
ca requinque n'importe quelle ame en perdition. Alors on a crevé, et on s'est 
donc arreté pdt deux heure dans une Station (parceque la roue etait indemontable) , 
pas mal de gents avaient les boules , mais moi j'etait content , je m'envoyait des 
milliers de cafés en lisant le bouquin que Gibi m'a offert sur le bonhomme de 61 
ans qui s'est tapé la route de la soie (12000km turquie iran mongolie chine) a pied, 
au beau milieu de la steppe pommés , on va arriver super a la bourre le temps et 
beau et je suis bien sans parler a personne pas meme aux touristes Francais 
que j'ai repéré et que j'évite , j'ai peur qu'il brise mon reve... 
Arrivé a Puerto Gallego a 13h00 , j'entamme la rituelle recherche 
d'hotel tombe sur une famille sympa qui a quelque chambres et qui loue quasi qu'a 
des locaux , donc pas cher sans touriste , impecable. 
Operation trouver des sous ds une ville qui n'est pas touristique , 
impossible de changer du travler heureusement j'avait prevu quelque 
fucking son US dollards of bitch en cas de merdoimment , je vai acheter mon biff 
d'avion (parceque je suis contant je fait la derniere etape en avion , 
tres rependu ds un si grd pays c'est pas cher du tout environ 45Euros)....Je n'ai 
pas oublié ds tout ca de croquer mon bout de steak qui tue , et me suis rendu a 
internet vs faire part de ma joie , demain la terre de feu ,demain la terre de feu ,
demain la terre de feu ,demain la terre de feu ,demain la terre de feu ,
demain la terre de feu ,demain la terre de feu ,demain la terre de feu ,
demain la terre de feu ,demain la terre de feu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 


Voila pour aujourd'hui LAMETHABISE DU G.LOUL

_______________________________________________

:::::::::::
il l'avait dit : il l'a fait !
demain la terre de feu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
marvin s'est déjà fait une copine à ushuaia : c'est bath !?
:::::::::::

Date Sat, 09 Nov 2002 01:27:21 +0100 
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net> 
Objet Tierra de fuego

Hola todas y todos , a nouveau le Geraldo ,pour l’envoie d’une metha bise de 
la Tierra de Fuego.

Je ne sais par ou commencer , entonces voy a empiezar con el empiezo .
Le voyage pour la premiere foie ne fut pas tres long ( ds les 45minutes ) , 
et j’ai vraiment un putain d’flaire lorsque j,ai décidé cette foie ci de 
bouger via Aero lineas Argentina (heureusement qu’ils ne se rappelaient pas 
que j’ai pris la plus grosse cuite de ma vie ds un de leur zingue au retour 
de Lima ).Heureusement donc disè je , car par cette belle journée de 
printemps et notre faible altitude j’ai pu me rendre compte du contaste 
entre les deux régions , en fait tu passe de la steppe profonde insondable 
et plane a l’infinie a des collines de plus en plus pentues qui finissent 
par laisser place a l’immensité Montagnocordilleriquede terre de feu 
Chilienne ainsi qu’Argentine avec des lacs de partout de la neige a foison , 
du mega trip en prevision .

En effet , apres une journée de repos super mérité, je me suis taper 
l’immense le magnifique parc national tierra de fuego ,dc  parti ce matin 
tot (a 09h00, et oui ) , prends mon bus  pour le parc , arrive , m’envoie un 
gros café , achete deux empanadas (alors ca ,ca dechire de folie) , et m’en 
vais seul au milieu du sauvage , des animaux de partout , des bernaches, des 
lapins des renards gris , et la haut tout la haut ,,le grd condor m’attends 
pour me kiker mes impanadas mais je ne me laisserai pas faire .
Donc 6km de marche pour 2000 metres de denivelé annoncé en bas 4 heures de 
grimpe et niveau béton , en effet ce fut plus que béton mais jái fait pete 
les trois heures , et des souvenirs plein la tete . Car , l’avantage , ici 
c’est que tu passes des rives du lac Roca a une foret tres dense et deja tu 
commence a subir la pente se faisant de plus en plus raide , ensuite tu 
parviens a un plateau  correspondant un peu a l’altiplano  , la vegetation 
se faisant moins dense  et la vue de plus en plus hallucinante , pour 
arriver ds une zone quasi marécageuse du fait des prémisses de la fonte des 
neiges , pour arriver ,la , oui la au pied du monstre le pic enneigé complet 
, te ris au nez , te provoque , te fait peur , mais tu sais que si tu vas en 
haut , si toute foie tu y arrive , tu sera tellement haut , qu’avec ce temps 
tu pourras apercevoir la Chine .

ET la tu commence a en chier , comme d’autres foies ou tu te disais que tu 
ne recommencerais plus et que tas réiteré , prceque c’est comme ca , et que 
tu pourrais faire demi tour , mais tu peux pas , alors tu forces t’as mal 
mais tu  sais que si tu donne maintenant , ca va t’etre rendu au centuple en 
haut , en haut c’est gagné ,la neige me remonte jusqu’au dessus des cuisses 
, pendant plus d’une heure un pas en avt deux en arriere ou cul ds la neige 
, mais tu parviens tt de meme en  haut , le grd condor t’attends , te crie 
le bonjour , la montagne se devoile completement sous tes yeux ahuris , tu 
kikes tes empanadas , bois un bon coup de flotte , essore tes chaussettes , 
pleines d’eau de neige , respire un bon coup et redescends.
Ce soir vingt et une heures  a HUSHUAIA , ds mon café net  , je suis raide 
mort de fatigue , mais demain si mes godasses sont sèches , j’y retourne , 
déjà cette nuit j’en rêverai sûrement .
Je penses bien fort a vs ttes et ts.

GERALDO

_______________________________________________


Mon, 18 Nov 2002 19:54:41 +0100
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net> 
Objet Ayé , j'ai foulé el fin del Mundo

Hola todas y todos , ici le Geraldo , ayé , apres en avoir pris plein 
la face a Ushuaia , le perriple continue .Spéciale dedicasse au Thiasma 
qui a été jeter sa pierre ds l’ocean au point le plus au nord de l’Irlande, 
de mon coté , j’ai aussi respecté le contrat , mais il m’afallu louer 
une caisse , me taper 3h30 (aller) 0de piste givrée par un orage de grele batant , 
pour arriver au bout du bout de la route, et de la falaise , j’ai moi aussi 
jeter mon caillou en pensant bien fort a vous . 
De nouveau en patagonie mais cette foie ,coté cordiliera , je commence a 
accuser sur les distances (c’est vraiment un gros pays ). 
En effet , n’ayant pas prevu mon retour , j ai un peu galéré , a ushuaia , 
pour finalement trfouver un avion pour El Calafate de laquelle il m’a fallu 
prendre un bus pour Rio Gallego , d’ou j’ai pris un bus pour Comodoro Rivadavia 
dóu j’ai pris un bus pour pour Barriloche , 45minutes d’avion + 6 + 12 + 15 heures 
de bus ....compte.... 
Je suis donc a Barriloche a horita , et je m’apprete ,apres repos , de rejoindre 
Mendoza la Capital du pinard (de tres bonne calite) avec leur steak c’est de la 
bombe , plus au nord car ayant eu ma dose de froid , j’ai envie de me remetre 
au port du Teeshirt avt de revenir me les cailler en france. 
A plus . 

:::::::::::
content le gaillard !!!
marvin a lançé son caillou : il biche velu !!!
:::::::::::
_______________________________________________

Thu, 21 Nov 2002 14:30:24 +0100 
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net>
Objet Lattitude positive 


         Salut a vs ttes et ts , Bariloche Barilochi c'est fini , aprés la 
patagonie atlantique puis la terre de feu , j'étais desireux de calme et de 
chaleur , mais le printemps ne deignant montrer son nez , j'ai quitté le 
districte aux milles lacs...

En effet , cette région encrée ds les basses andes (1000 m) , est du genre 
magnifique : des montagnes que l'érosion a cassé différemment selon le type 
de strates , donnant l'impression d'être parfois ds les caniones ricains.
Puis entre deux gros pics ,dans la vallée , des petites "mer
mediterranee" 
turcoises, et plus a l'ouest les hauteurs andines...

Mais le problème est qu'il y fait -500ºC au soleil et que la pluie laisse 
place a la grele en attendant la neige ...., interdisant de fait , balades 
en montagne , pour cause de froid non visibilité et dangers accrus ¡.....!.
Donc plûtot , que de me la coller a l'hotel , je me tire rapide pour Mendoza 
.

        Parti pour 19h00 de bus je peux voir progressivement le paysage se 
modifiant . Adios les montagnes , les lacs se font mares puis flaques , et 
la steppe regagne du terrain...

Six heures plus tard , Neuquen , changement ultra rapide de bus pour Mendoza 
ds le speed total , a l'arrache , bagarre pour récuperer mon sac ds la soute 
, bagarre pour ratrapper l'autre bus sur le point de partir , bagarre pour y 
caller mon sac ds la soute bondée....j'adorrrrrrrrre ça.Je suis devenu a 
terme unexpert en logistique de linge sal, grôles qui puent et viande 
humaine.

L'orage passé , je reprends mon souffle ds le siège de mon bus , boi un  
coup croque un bout et m'endore paisiblement en attendant la surprise d'un 
nouveau paysage ..............

Et là pas manqué , car à mon reveil , 7h00 pétante , un regard a la fenêtre 
et horifié ds un premier temps ..., puis apeuré ...,intrigué ..., amusé et 
enfin enchanté...,je me reveille je ne sais où . ou plutôt je ne sais que 
trop où...
Le bus a surement des ailes cachées , et m'a téléporté . Car à ma droite , 
des vignes généreusement entourées d'oliviers en fleurs , à ma gauche , des 
pics enneigés , au dessus , un ciel mediterranéin , et à l'horyzon un soleil 
radieux commence à faire le beau. Je suis revenu pdt la nuit dans le sud-est 
de la France , j'avais demandé Mendoza pet me retrouve à Marseille ...¡¿?!
Mais je suis bien au nord ouest de l'Argentine , qui australement parlant , 
correspond à s'y méprendre .

Arrivé au terminal de bus 7h30 , un café , hummm..., meilleur et plus corsé 
, plus serré qu'au sud  , c'est le monde a l'envers et je marche sur la tête 
au pays des lattitudes inversées , ça est vraiment plus qu'étrange de 
prendre la route vers le nord pour se rapprocher un peu plus de la lattitude 
zéro pointé équatoriale de conduite.....

       Donc au programme , montagne , cave(s) à vinS , terrasses , terrasses 
, terrasses , et si je parviens a trouver un thé a la menthe , ouallah  , je 
pètte un boulon de joie¡....!
Je devient CHAUVINTERNATIONNALISTE.

                           MILLE ET UNE BISES
                               adechattss
                              EL GERALDITO

_______________________________________________

Wed, 27 Nov 2002 01:47:00 +0100 
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net>
Objet ¡MENDOZAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!


¡MENDOZAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!
Salut , hola ,bonjiurno,salam halecoum, ici Mendoza mendoziiiiiita la flor 
la mas linda.....
D'abord qu'est ce que c'est que cette ville de mendoza ?
C'est  ,mes tres cheres chers et tendres , un oasis artifitiel planté la 
au beau milieu du desert. A rappeler avt que les esprits de certain(e)s 
ne s'egarrent qu'artificiel ne veut pas forcement dire en plastique , car il 
s'agit d'une authentique et merveilleuse petite ville irriguées par le 
detournement du Rio Mendoza , et flanquée de toute part , d'arbres plantés 
un a un , car ds cette region arride rien ne pousse naturellement.
Cést evidemment sur ce plan que mon interret culmine , car en effet beaucoup 
de villes qui ont beaucoup plus de facilites climatique st loin du compte 
relativement a celle ci , ca fait rever.
Pour ce qui est de la vie ici , on ne reste vraiment pas sur sa fin , le 
matin a 09h00 25degres  pas vraiment de bruit ds les rues , ca circule tres 
peu , et l'activite se fait beaucoup plus intense des 10h00  sonnee.
Tout se calme d'une magnere fulgurante vers 14h00 , 30 degres , car on va manger ,
et la puissante fabuleuse sieste de trois heures ,pour reprendre tranquilement 
la mouvence en se preparant un maté vers les 17h00.Du pure reve que cette ville , 
sans compter que je suis tombé ds hotel ou plutot auberge de gentils fondus du bulbe 
qui st pour la plupart des gros cadores en haute montagne , et avec qui je reflechi 
encore a partir en exped pour trois jours sur l'aconcagua , le plus haut sommet 
des ameriques , 6959 m , mais nous nous arreterions a 5400m.
J'ai parlé avec un gars qui l'a fait , c'est chaud mais ca vaut , alors on va voir.
Comme ca si je me concentre , j'ai plein de trucs a dire mais tellement que je me 
melange les pinceaux , alors je croit que je vais en rester la pour le moment , 
je rentre d'un perriple en montagne ou de loin j'ai vu la bete , et ca ma donner 
envie , alors tout est un peu embrouillé ds ma tete ,trop d'excitation  a la vu du 
monstre de roche et de glace.  
Je vs reecrit des que j'ai la tete de nouveau sur les epaules.

LAMETHABISE

GERALDO

PS: je rapelle a celles et ceux qui sont nouveaux ds mes contacts ou qui ne sont 
pas au courant , que des bons amis se sont mis a l'oeuvre , et editent le recit de 
mon perriple Argentin  sur leur site depuis son debut , www.vnatrc.net et ds portal 
directory glisser jusqu'a marvin_lerouge ,ou taper directement 
www.vnatrc.net/BigFruit/17_marvin_lerouge .J'en profite par la meme pour les en 
remercier et vs inviter a naviguer chez eux.


_______________________________________________

Tue, 03 Dec 2002 23:37:06 +0100 
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net>
Objet Adios , y hasta luego Mendoza
Hola , todas y todos .


A nouveau le Géraldo , en directe de Mendoza , et non je n’ai tjrs 
pas bougé de cette charmante petite ville , ou je me suis fait 
énormément d’ami(e)s , donc très difficile a quitter.

Je n’y ai donc rien fait de spécial, a part y prendre du bon temps, 
et encore du bon temps.

Mais aujourd’hui sonne l’heure du départ vers Buenos-Aires, ou 
de la je ferai quelque courtes escapades vers l’extérieur, 
en particulier, Puerto-Iguazu proche Brésil et Paraguay, 
le climat y est chaud mais suffisamment humide pour que tout 
pousse très bien, m’a t’on  dit….

Ce soir je reprends mon rythme de bus nocturne, mais  accompagné  
cette foie donc moins lassant.

J’ai su dès le premier jour que ce serait difficile de quitter 
cet endroit , mais après , 14 jours de pause  ici , j’ai pu 
me lier d’affection avec pas mal de gens , que je vais sûrement revoir 
par la suite , ce qui me fait positiver , malgré l’angoisse 
de ce nouveau départ.

Demain je serai dans la grande B.AIRES pour a nouveau me régaler , 
et tout ira de nouveau pour le mieux.


Je vous embrasse.   
GERALDO

:::::::::::
eh ehe eh , mendoza !!!
aaahhhhhh, mendoza... mes aminches !!!
:::::::::::

_______________________________________________

Thu, 05 Dec 2002 21:19:30 +0100  
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net>
Objet Buenos Aires , tango et baston... 
  
 
Hola ,
de retour sur el Gran Bs As, chgt de decore chgt d'ambiance , ici le climat 
social prends des tournures pour le peu revolutionnaire .
Faut dire que les gens ne st pas vraiment gatés en ce moment , avec la crise 
continuant le boulo se fait rare ,les payes diminuent et les prix augmentent 
, ce qui nous fait la un bon coktail molo pour bientot, incessement ss peu .
Du cote de la Plaza de mayo de plus en plus de gens campent et occupent la 
rue , les banderoles se font bagneres gigantesques au fure et a mesure du 
temps qui passe.
Las madres y abuelas en profite pour afficher sur les grilles de protections 
de la brigade speciale anti emeute , la trogne de tous les mysterieusement 
diparus cette derniere vingtaine.
Les sans travail organisés en syndicats improvisent une distribution de riz 
patates aux creves la fin .
Peligro en el barrio de san telmo , peligro en el barrio de la boca ou qd tu 
y marche on se demande meme plus si t'es etranger mais seulement si t'es du 
quartier , imagine la frequence des visites , tout est fait tout est dit 
pour pas qu'on y aille , le quartier du dios Maradona creve la dale, et moi 
et moi et moi.
Qd tu penses que ce pays etait le meilleurs eleve du FMI (front monetaire 
internationnal)avec le meme niveau de vie que la france , ça fous la frousse 
.
Et qd tu vois la politique actuelle de nos gouvernements , et quand on te 
raconte ce qu'a ete la politique de l'argentine ces dernieres années , tu 
peux conclure rapidement qu'on est les prochains sur la liste.
Mais bon c'est pas pour dessuite , il suffira donc de pas faire d'enfant ou 
de tout retourner. au choix .

A plus les ami(e)s.
Geraldo

_______________________________________________

Sun, 08 Dec 2002 19:42:27 +0100 
De Marvin LeRouge <marvin_lerouge@vnatrc.net>
Objet ché boludo la noche en BsAs 

Salut , tout le monde , c'est bien guetss que je vous salut , il est 15h30 , 
je n'ai tjrs pas dormis et je vois le clavier en triple. 
Tout va bien , ici au barrio San Telmo c'est pas tjs la fete 
mais qd ca veut , c'est du cossu. 
Ca sent la fin de voyage , je squate je glande , je fait la teuff 
en attendant le 15decmbre que je vois deja arriver comme une fusee. 
PLein de de rencontres , des nouvelles des anciennes ,ce soir invitage 
a une grillade parti chez un gars que j'ai rencontré a Mendoza , 
ca dois faire une semaine que je n'ai pas dormis. 
Mais mercredi je bouge , a concepcion del Uruguay , pour faire une intervention 
ds une univertsite de langue , car j'ai rencontré Rosa (une prof de francais) , 
et je lui ai proposé de faire le correspondant avec ses etudiants du coup 
elle m'a invité a passer qqes jours chez elle, tranquile. 
Bon je vous laisse la , c'est l'heure de manger un bout et de trainer les rues , 
un bon dimanche de lendemain de berle , a BsAs, ca vaut, ca me rapelle un peu Lima 
mais en beaucoup moins malade... 
Je suis fatigué mais tellement bien ... 
A Ciao 
Loco raldo 


t0p